Select Page

Nouveaux locaux d’hébergement et de formation

Concours d’architecture en procédure ouverte

Maître d’ouvrage: Office fédéral du sport

Lieu: Macolin, BE

2019

Dans le cadre des infrastructures actuelles, les possibilités d’hébergement pour le sport militaire sont trop restreintes. Avec l’augmentation prévue de la demande dans le cadre du sport à l’armée, le besoin en hébergement, bureaux et salles de théorie augmente lui aussi. De ce fait, L’OSPO à besoin d’une part de nouveaux locaux destinés à l’hébergement et la formation, d’autre part d’un bâtiment d’accueil et de l’aménagement d’une nouvelle aire d’accès près de la station d’arrivée du funiculaire de Macolin.

Au total, quatre nouveaux volumes se répartissent le programme des locaux. Ensembles, ils forment des liens et assurent la continuité du bâti existant. Au Sud de la rue des Alpes, les bâtiments existants et le nouveau bâtiment d’accueil forment le premier ensemble. Au Nord, les deux nouveaux bâtiments d’hébergements s’inscrivent dans le prolongement des volumes pré-existants situés en amont et forment le second ensemble. Le bâtiment de formation vient quant à lui faire la connexion entre ces deux univers, celui du public et du privé.

Les nouveaux bâtiments dédiés à l’hébergement et à la formation sont situés sur un emplacement en pente raide, mais jouissant d’une vue exceptionnelle sur les alpes et le plateau. Le projet cherche à s’implanter sur le site de manière à respecter les caractéristiques environnantes.


Le bâtiment de formation s’implante quant à lui dans le terrain existant. La forte pente permet de recouvrir les trois niveaux et de créer une toiture jardin. Malgré la situation semi-enterrée du bâtiment, tous les locaux principaux sont éclairés naturellement, notamment grâce à deux puits de lumière traversant le bâtiment de haut en bas. Le séjour de l’espace formation est également baigné de lumière naturelle, le terrain aménagé au nord du bâtiment permet ainsi de relier cet espace aux bâtiments d’hébergement, créant le lien entre les différentes entités du projet.

Le bâtiment d’accueil est implanté quant à lui en face du funiculaire, invitant les visiteurs à gravir les quelques marches les amenant sur la place de rencontre devant le bâtiment. Le rez-de-chaussée perméable permet ainsi de connecter les nouveaux bâtiments publiques et les existants.
La végétation projetée sur le site doit remplir la délicate mission de tisser une cohérence entre la lisière forestière, les pâturages en pente et les arbres de la place commune. Ces transitions paysagères prennent deux formes distinctes:
 En amont, plusieurs arbres isolés de grandeur moyenne s’implantent entre bâtiments et cheminements.
 Sur la place en aval, plusieurs grands sujets sont regroupés afin de dispenser un ombrage généreux et habiter le lieu.

Ingénieur civil: DH+ Partner GmbH, Ins

Architecte-paysagiste: FORSTER-PAYSAGES Sàrl, Lausanne

Visualisations: Meï Studio Sàrl, Granges-Paccot

Nouveaux locaux d’hébergement et de formation

 

Concours d’architecture en procédure ouverte

Maître d’ouvrage: Office fédéral du sport

Lieu: Macolin, BE

2019

Dans le cadre des infrastructures actuelles, les possibilités d’hébergement pour le sport militaire sont trop restreintes. Avec l’augmentation prévue de la demande dans le cadre du sport à l’armée, le besoin en hébergement, bureaux et salles de théorie augmente lui aussi. De ce fait, L’OSPO à besoin d’une part de nouveaux locaux destinés à l’hébergement et la formation, d’autre part d’un bâtiment d’accueil et de l’aménagement d’une nouvelle aire d’accès près de la station d’arrivée du funiculaire de Macolin.

Au total, quatre nouveaux volumes se répartissent le programme des locaux. Ensembles, ils forment des liens et assurent la continuité du bâti existant. Au Sud de la rue des Alpes, les bâtiments existants et le nouveau bâtiment d’accueil forment le premier ensemble. Au Nord, les deux nouveaux bâtiments d’hébergements s’inscrivent dans le prolongement des volumes pré-existants situés en amont et forment le second ensemble. Le bâtiment de formation vient quant à lui faire la connexion entre ces deux univers, celui du public et du privé.

Les nouveaux bâtiments dédiés à l’hébergement et à la formation sont situés sur un emplacement en pente raide, mais jouissant d’une vue exceptionnelle sur les alpes et le plateau. Le projet cherche à s’implanter sur le site de manière à respecter les caractéristiques environnantes.


Le bâtiment de formation s’implante quant à lui dans le terrain existant. La forte pente permet de recouvrir les trois niveaux et de créer une toiture jardin. Malgré la situation semi-enterrée du bâtiment, tous les locaux principaux sont éclairés naturellement, notamment grâce à deux puits de lumière traversant le bâtiment de haut en bas. Le séjour de l’espace formation est également baigné de lumière naturelle, le terrain aménagé au nord du bâtiment permet ainsi de relier cet espace aux bâtiments d’hébergement, créant le lien entre les différentes entités du projet.

Le bâtiment d’accueil est implanté quant à lui en face du funiculaire, invitant les visiteurs à gravir les quelques marches les amenant sur la place de rencontre devant le bâtiment. Le rez-de-chaussée perméable permet ainsi de connecter les nouveaux bâtiments publiques et les existants.
La végétation projetée sur le site doit remplir la délicate mission de tisser une cohérence entre la lisière forestière, les pâturages en pente et les arbres de la place commune. Ces transitions paysagères prennent deux formes distinctes:
 En amont, plusieurs arbres isolés de grandeur moyenne s’implantent entre bâtiments et cheminements.
 Sur la place en aval, plusieurs grands sujets sont regroupés afin de dispenser un ombrage généreux et habiter le lieu.

Ingénieur civil: DH+ Partner GmbH, Ins

Architecte-paysagiste: FORSTER-PAYSAGES Sàrl, Lausanne

Visualisations: Meï Studio Sàrl, Granges-Paccot